MON HUMEUR DU MOIS

Posté dans : BLOG 0

 

Mon humeur en Juin



On me demande souvent les différences entre le Sureau Noir et le Yèble, les voici en quelques mots:



  • Le Sureau Yèble (Sambucus Ebulus) a une hauteur de 1 à 2 m, c’est une herbacée et il n’a pas d’écorce ni de tige verte.Ses feuilles sont fines et allongées et se fleurs ont des anthères rosées. Ses baies sont toxiques et peuvent être responsable de grave troubles digestifs.

  • Le Sureau Noir (Sambucus Nigra) est un arbuste ou arbre de 3 à 5 m. Ses feuilles sont courtes et bombées en leur centre et ses fleurs sont blanches ou crème. Quant à ses baies, elles sont comestibles.



Le Sureau Yèble

Fleurit de juillet à août et sa récolte est de septembre à novembre.

Il a des propriétés diurétique (augmentation de la sécrétion des urines), sudorifiques (fait transpirer) et purgative (favorise le transit intestinal).

Ses fleurs sont utilisées pour soigner la grippe et les bronchites.

Ses feuilles et baies séchées et son écorce de racine servent à lutter contre les néphrites et la constipation.

Attention: Seules les baies séchées sont utilisées en phytothérapie.

Ne pas l’utiliser si l’on est enceinte et/ou allaitante. Ne pas l’administrer aux jeunes enfants, aux personnes aux intestins fragiles, à celles qui souffrent d’une colopathie ou en cas de diverticules.



Le Sureau Noir

Floraison de mai à juin, sa récolte commence aussi en juin pour se finir en septembre.

Ses fruits sont utilisés également en tant que colorant naturel, en particulier alimentaire. Outre son usage alimentaire qui perdure, le sureau noir a eu un usage médicinal depuis l’Antiquité aussi bien chez les Grecs que chez les Romains. C’est ainsi qu’il est décrit dans l’histoire naturelle de Pline l’Ancien et par Galien dans ses traités de pharmacologie.

De même, le bois creux de ses jeunes rameaux l’a destiné très tôt à la confection de flûtes aussi bien par des pâtres que par des druides. Enfin, en agriculture biologique, les feuilles de sureau améliorent la formation de compost et permettent aussi la fabrication de purin de sureau utilisé pour traiter pucerons et mildiou.



Il est utilisé depuis l’Antiquité pour un usage médicinal, pour lequel on emploie aussi bien les fleurs, les feuilles, les baies que l’écorce des rameaux. Ne pas en user si l’on est enceinte et/ou allaitante.

Fraîches, les fleurs ont des propriétés laxatives, diurétiques et décongestionnantes.  Sèches, on les emploie pour combattre les affections respiratoires aiguës comme la grippe et le rhume, les rhumatismes et les éruptions cutanées. Une décoction de fleurs sèches, appliquée froide ou tiède en compresses, a un effet décongestionnant en cas de fatigue ou d’irritation oculaire.

L’écorce et les feuilles sont utilisées traditionnellement sèches ou fraîches contre les douleurs rhumatismales, la constipation ou les œdèmes, en tisane ou compresse. En bain de bouche et gargarisme, elles adoucissent la gorge et les gencives. En compresse, elles facilitent la guérison de diverses affections cutanées telles que petites brûlures, écorchures, furoncles… grâce aux propriétés anti-inflammatoires et décongestionnantes.

Il soigne les petites brûlures et fait tomber la fièvre. Remède de grand-mère contre la goutte et l’urticaire.

Pour mes usages médicinaux voir mon Livre de Soins et pour les culinaires Tome 2 et 3.



Le Purin de Sureau



Il peut servir d’engrais, de répulsif et d’insecticide.

Il vous faut: 1 kg de feuilles + 10 l d’eau de pluie (celle du robinet est pleine, souvent, de chlore).

Placez les feuilles au fond du récipient, ajout de l’eau et fermeture. Faire macérer le tout 2 à 3 jours pour l’engrais ou le répulsif et 10 jours pour l’insecticide (Pour lui on peut ajouter si l’on veut, les fleurs et les fruits).



  • Utilisation du purin comme engrais : Diluez le à 10% (1l de purin pour 10l d’eau de pluie). Arrosez bien les plantes qui en ont besoin pour stimuler leur croissance.

  • Comme insecticide : Pulvérisez le pur sur les plantes tous les 8 jours en cas d(attaque. Les pulvérisations, se font bien sur uniquement par temps sec. Il est efficace contre le puceron, la chenille et l’altise.

  • Comme répulsif : Arrosez les racines des végétaux avec le purin pur pour les protéger. Il est fort contre les campagnols, les taupes, les mulots et les pucerons.