MES CONSEILS DU MOIS

Posté dans : BLOG 0

LES RÉCOLTES ET LES PLANTATIONS À FAIRE EN FÉVRIER



L’Asarum ou Asaret (Ou Oreille)

Sa floraison est de février à juillet. Il était autrefois utilisé comme vomitif. De nos jours, sa racine a des propriétés analgésiques, expectorantes et vomitives. Attention à sa toxicité, il contient de l’Asarone et de l’Acide Aristolochique, il vaut mieux demander à un professionnel avant de se faire ses propres dosages. En usage externe, la plante (son extrait) permet de traiter les dermatoses et elle réduit les réactions dues aux piqûres d’insectes. L’ASARET d’Asie est appelé Gingembre d’Asie et celui du Canada est surnommé le Gingembre sauvage, en Europe il est dit non comestible.

L’Amande

Sa floraison est de février à mars. Ses fleurs et ses feuilles soulagent les affections broncho-pulmonaires. La décoction est anti-oxydante et facilite la digestion. Elle est riche en Vitamines E. Excellente en cuisine dans les pâtisseries surtout.

La Ficaire

C’est une fausse renoncule qui fait son apparition dans certains coins de février à mai. Elle soigne exclusivement les hémorroïdes d’où son nom “herbe à hémorroïde”. La plante peut générer des troubles digestifs, elle n’est donc pas comestible.

Le Forsythia

Il se plante de mars à avril. Floraison de février à mai. Il soigne les furoncles et les pustules. Les oreillons et les infections des ganglions. Le refroidissement, le rhume, l’angine, les irritations de la gorge et la fièvre. Les fleurs se consomment en sirop, le reste est non comestible.

L’Abricot

Plantation + Taille et floraison de février à avril. Il soigne les crampes musculaires, l’acné et l’anémie. Excellent en période de grossesse. Ne pas consommer ses graines qui sont toxiques. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2).

Le Tussilage

Floraison de février à mai quant à sa récolte, elle se fait aussi ce mois ci et se continue jusqu’en juin. Il soigne les plaies et la toux. Cette plante ne s’utilise que sur un mois (sinon le foie ne le supporte pas) et elle est déconseillée aux femmes enceintes et qui allaitent. (Voir mon livre de cuisine Tome 2 + Tome 3).

La Violette odorante

Sa récolte des feuilles est de de février à mars. Par contre sa floraison qui débute en février se terminera en juillet. Elle soigne la bronchite et la toux. Excellente contre les rhumatismes. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2 et 3).

Le Raifort

Première récolte de janvier à avril. Il soigne la bronchite et est excellent contre les rhumatismes. Légume oublié et utilisé dans certaines sauces notamment anglaise et allemande.

Le Fumeterre

Il se cueille de février à mai. Quant à sa plantation elle est de janvier à mars. Il soigne les affections du foie. Est excellent contre l’eczéma. Fameux en cure pour régulariser et nettoyer la bile. A forte dose, il est toxique. déconseillé en cas d’insuffisance rénale et de la vésicule et d’hypertension. On le consomme sous forme de salade.

Le Coing

Sa plantation est annuelle. Sa floraison est de février à mai. Il soigne la bronchite. Accélère la cicatrisation et la guérison des plaies. Fait baisser la fièvre. Ne pas l’utiliser en cas de digestion lente. Ne jamais le consommer cru ni avec des fruits ou aliments acides. Ne pas toucher à ses feuilles, elles contiennent du poison. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2).

Le Chèvrefeuille

Plantation de janvier à avril. Sa floraison et sa taille s’arrêtent en mars. Il soigne l’asthme et d’autres affections pulmonaires. Dans le manuel des Plantes Médicinales de Bach, il combat les états dépressifs. Son écorce diurétique traite la goutte, les calculs rénaux et les troubles hépatiques. Les feuilles en gargarismes (grâce à leurs vertus astringentes) traitent les maux de gorge et les aphtes. Attention les baies sont toxiques donc à éviter.

La Giroflée jaune ou Ravenelle ou des Murailles

Ses grappes jaunes ou jaunes orangées seront là jusqu’en juin. Elle était, autrefois utilisée comme diurétique. Elle soigne le cœur en provoquant à faible dose des effets contradictoires et elle renforce son activité comme la Digitale. Consommable en salade ou confite, son goût et son parfum se rapprochent du clou de girofle, d’où son nom, mais elle n’a rien à voir avec le giroflier. A dose élevée elle est toxique, il ne faut l’utiliser que sous contrôle médical. Fortement déconseillée pendant la grossesse.

Le Noisetier

Il se plante de janvier à mai. Ses chatons délicieux avec du chocolat seront là jusqu’en mars. Ne pas toucher en cas d’allergie aux fruits oléagineux et aux fruits à écale. Il soigne l’acné. Les furoncles. Le psoriasis. Les varices. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2) + Soins.

L’Avocat

1ère récolte de janvier à avril. Il soigne les lésions de la bouche et de la gencive. Le cholestérol. Les règles douloureuses. L’herpès. Utilisé dans des salades ou en entrée.

L’Églantier

Fin de sa taille et de sa récolte. Il soigne les carences en vitamines et le surmenage. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2 + 3) + Soins.

Le Bouleau

Les fleurs mâles seront là jusqu’en mars. Plantation de janvier à février. Il soigne les cystite. Excellent draineur avec l’Eau de Bouleau. Efficace contre la goutte. (Voir mon livre de cuisine Tome 2) + Soins.

L’Orange

1ère récolte de janvier à juillet. A utiliser avec modération si l’on souffre d’arthrite. Elle doit être supprimée de l’alimentation lorsqu’il y a des diarrhées ou que l’on souffre du foie et de la vésicule biliaire. A consommer le matin c’est mieux. Un proverbe arabe dit “L’orange est d’or le matin, d’argent à midi et de plomb le soir”. Elle soigne le cholestérol. La digestion et les flatulences. Les défenses immunitaires, elle est excellente pour les booster. Très bonne aussi contre le rhume. (Voir mon livre de cuisine Tome 2).

La Pensée sauvage ou Tricolore

Sa première floraison est de janvier à octobre. Ne pas l’utiliser si vous êtes enceinte, allaitante et si vous avez moins de 12 ans. Elle soigne L’acné. Les maux de gorge et la toux. L’urticaire (en compagnie de la Violette et de l’Ortie en infusion mélangée). Sers de décors dans des plants ou des salades. Sera dans mon livre de Cuisine Tome 3.

La Chicorée sauvage ou Barbe de Capucin

Fin de la récolte de sa racine. Elle soigne la digestion et les ballonnements. La jaunisse. L’anorexie. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2 + 3) + Soins.

Le Salsifis des Près

Sa racine se récolte à la fin de sa 1ère année jusqu’en mars, avant le développement de sa tige et de ses fleurs, sinon elle devient ligneuse. Il soigne l’arthrite, l’arthrose et les rhumatismes. Excellent contre les verrues. Ne jamais consommer ses graines, elles sont toxiques. Sa racine pivot est un ersatz de café et ses fleurs se consomment comme des asperges, sera présent dans mon Tome 3 de Cuisine.

La Barbarée Vulgaris ou Herbe de la Sainte Barbe

1ère récolte cessera en mars. C’est une plante médicinale très utilisée pour traiter toutes sortes de blessures, plaies et ulcères. Ses feuilles forment un excellent emplâtre. Elle a des propriétés appétitives et digestives ce qui en fait un allié de choix pour lutter contre la digestion difficile. Grâce à ses capacités diurétiques et dépuratives, elle soigne très bien la goutte. Fort appréciée en salade pendant l’hiver, ses jeunes feuilles ont un goût de cresson, sera présente dans mon Tome 3 de Cuisine.

L’Argousier

Récolte de ses baies jusqu’en mars. Taille en février. Il soigne les crampes stomacales et les démangeaisons suite à la varicelle. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2 + 3) + Soins.

Le Chou vert

Il se cueille de fin octobre à mars. Il soigne les articulations douloureuses (anti-inflammatoire). Excellent pour le système digestif : Gastralgie et ulcère d’estomac. (Voir mon livre de Cuisine Tome 2).

Le Poireau

Récolte de janvier à juin. Il est très riche en vitamines et en fibres. Il contient des huiles essentielles et a des vertus digestives, diurétiques, expectorantes, laxatives et toniques. Il soigne les aoûtats et la cystite. Excellent en cataplasme pour celle ci et la rétention d’eau. (Voir mon livre de Soins).

 

LES ANNUELS

L’Ajonc d’Europe ou Épineux

Floraison annuelle. Excellente plante mellifère. Utilisations des fleurs comme colorant (autrefois on les utilisait pour colorer les Œufs de Pâques). Il a des propriétés sédatives, vasoconstrictrices et diurétiques ainsi que laxative. Ses boutons floraux sont à macérer dans du vinaigre, excellent et cela remplace les câpres.

La Bourse-à-Pasteur

Sa floraison est annuelle. Elle soigne les règles abondantes. (Voir mon livre de cuisine Tome 2 + 3) + Soins.

Le Citron

Il soigne les abcès. L’angine, l’enrouement et la grippe. L’arthrite. Les calculs rénaux. Les flatulences. La gueule de bois. Les morsures d’insectes. Le saignement de nez. Le muguet et les verrues chez les enfants de 0 à 6 ans. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2) + Soins.

Le Fragon ou Faux Houx

Sa récolte est annuelle.

Attention: les baies contiennent des saponines toxiques qui en cas d’ingestion peuvent entraîner des troubles digestifs, vomissements, diarrhées, voire l’hémolyse. Le fragon est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes allergiques à ses composants.

C’est aussi une plante médicinale reconnue. Son rhizome possède des vertus veinotoniques, anti-inflammatoires et anti-œdémateuses. Il est prescrit en cas de jambes lourdes ou plus généralement, pour lutter contre une mauvaise circulation sanguine, donc pour traiter aussi les hémorroïdes, les varices.

D’autres vertus lui sont accordées : diurétique, fébrifuge, tonique. Il est conseillé pour éliminer l’acide urique et les calcules rénaux, l’ictère, les troubles lymphatiques.

Le fragon contient des saponosides stéroïdiques, des flavonoïdes (rutoside), des acides-alcools (acide glycolique et acide glycérique) et du sel de potassium (nitrate de potassium). Les saponosides sont les molécules à partir desquelles la plante tire ses propriétés thérapeutiques. Ils agissent sur le tonus des fibres musculaires, tapissant la paroi des vaisseaux sanguins, favorisant, ainsi, leur contraction. Le fragon est commercialisé sous forme de pommade, de gélules, de teinture mère et de poudre totale.

En cuisine, les jeunes pousses étaient autrefois cueillies et consommées comme l’asperge sauvage sauvage. Cette pratique a encore lieu couramment en Italie. Elles se consomment cuites, en omelette par exemple, ou servies avec une vinaigrette ou une mayonnaise. Sa saveur varie entre le réglisse et l’anis, un drôle de goût. On en mange aussi en Corse les jeunes pousses.

Le Laurier Sauce

Il soigne les douleurs arthritiques et les troubles de l’appareil digestif. Son huile est utilisée en friction pour soulager les douleurs des muscles et des articulations. Ne jamais utiliser l’huile essentielle par voie interne. Ne pas l’appliquer pure sur la peau en raison des risques d’allergie.

La Moutarde sauvage

Elle soigne le mal de dos. Les rhumatismes. Le rhume. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2 + 3).

Le Persil

Il soigne les calculs rénaux. l’haleine. Les morsures d’insectes. Excellent contre la rétention d’eau et le traitement de fond contre les ponts noirs. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2) + Soins.

Le Romarin

Il soigne les acouphènes. La boulimie. L’arthrose. La circulation. La fatigue nerveuse et le stress. Les courbatures. La forte fièvre. L’hypotension. La jaunisse. L’urticaire. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2) + Soins.

 

LES PLANTATIONS À FAIRE:

De Janvier

Le Pommier : Mars.

Le Genévrier : Mars.

La Fève : Avril.

Le Prunellier : Mai.

La Pivoine Officinale : Mai.

L’Aneth : Décembre.

 

De Février

L’Oignon : Mars.

L’Ail : Mars.

Le Pommier : Mars.

Le Framboisier : Mars.

Le Poirier : Mars.

L’Artichaut : Avril

L’Avoine : Avril

Le Pêcher : Avril

Le Céleri rave : Avril

Le Cerisier : Juin

Le Basilic : Juillet

La Consoude : Août