MES CONSEILS DU MOIS

Posté dans : BLOG 0

LES RÉCOLTES ET LES PLANTATIONS À FAIRE EN DÉCEMBRE

L’Avocat

Récolte en décembre. Il soigne les lésions de la bouche et de la gencive. Le cholestérol. Les règles douloureuses. L’herpès. Utilisé dans des salades ou en entrée.

L’Églantier

Ses baies ou fruits se récoltent tout l’hiver jusqu’à leur pourrissement. Sa taille et une dernière plantation se font aussi en décembre. Il soigne les carences en vitamines et le surmenage. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2 + Soins).

L’Eucalyptus

Sa floraison et sa récolte (début en novembre) cessent en décembre. Il soigne la sinusite et l’asthme. Excellent pour la respiration. (Voir mon livre de soins).

Le Ficaire

On récolte ses racines en décembre puis on les fait sécher pour en récupérer la sève que l’on utilise dans une pommade. Ne pas utiliser cette plante en voie orale. Il soigne les hémorroïdes. On le nomme Herbe aux hémorroïdes. Peut être cuisiné comme les câpres mais peut occasionner des troubles digestifs, on ne le cuisine plus.

Le Pin sylvestre

Récolte en décembre. Ne pas l’utiliser si l’on est prédisposé aux allergies cutanées. l’usage de son huile en usage interne ne doit pas se faire sans avis médical. Il soigne la bronchite, le rhume, la fatigue nerveuse et la cystite. (Voir mon livre de cuisine Tome 2 + Soins).

Le Pommier

Fin de sa 2ème plantation. Récolte des pommes tardives jusqu’au 15 décembre (utilisées dans le Pommeau de Normandie). Il soigne l’artériosclérose, la constipation, la diarrhée et le cholestérol. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2).

Le Fragon ou Faux Houx

Fin de la moisson de sa racine.

Attention: les baies contiennent des saponines toxiques qui en cas d’ingestion peuvent entraîner des troubles digestifs, vomissements, diarrhées, voire l’hémolyse. Le fragon est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes allergiques à ses composants.

C’est aussi une plante médicinale reconnue. Son rhizome possède des vertus veinotoniques, anti-inflammatoires et anti-œdémateuses. Il est prescrit en cas de jambes lourdes ou plus généralement, pour lutter contre une mauvaise circulation sanguine, donc pour traiter aussi les hémorroïdes, les varices.

D’autres vertus lui sont accordées : diurétique, fébrifuge, tonique. Il est conseillé pour éliminer l’acide urique et les calcules rénaux, l’ictère, les troubles lymphatiques.

Le fragon contient des saponosides stéroïdiques, des flavonoïdes (rutoside), des acides-alcools (acide glycolique et acide glycérique) et du sel de potassium (nitrate de potassium). Les saponosides sont les molécules à partir desquelles la plante tire ses propriétés thérapeutiques. Ils agissent sur le tonus des fibres musculaires, tapissant la paroi des vaisseaux sanguins, favorisant, ainsi, leur contraction. Le fragon est commercialisé sous forme de pommade, de gélules, de teinture mère et de poudre totale.

En cuisine, les jeunes pousses étaient autrefois cueillies et consommées comme l’asperge sauvage sauvage. Cette pratique a encore lieu couramment en Italie. Elles se consomment cuites, en omelette par exemple, ou servies avec une vinaigrette ou une mayonnaise.

La Bourdaine 

Elle est laxative et purgative, c’est son écorce qui est récoltée jusqu’en décembre (Attention: Elle est extrêmement purgative, ne consommer que celle stockée au moins un an). Attention à ses baies noires à maturité, il suffit de quelques unes pour entraîner des troubles graves.

Elle soigne La constipation chronique et la toux grasse. Pour un usage médicinal, découpez l’écorce détachée en petits fragments et laissez-les sécher bien étalés sur une claie ou dans une cagette placée dans un lieu ventilé et sec. Utilisez-les au bout d’un an, après les avoir stockés à l’abri de la lumière et de l’humidité dans une boite en carton ou un sac de papier kraft. Vous pouvez également, si vous ne voulez pas attendre aussi longtemps, sécher ces copeaux d’écorce à 100°C dans un four pendant une heure ce qui éliminera aussi leur toxicité.

Les propriétés laxatives de l’écorce séchée de Bourdaine sont connues depuis au moins le Moyen Âge en Italie, évoquées dans des écrits du XIIIe siècle. Au XVIe siècle, elle est également décrite dans un ouvrage flamand sur les plantes médicinales.

On utilisait autrefois ses rameaux en vannerie et notamment pour fabriquer des ruches traditionnelles. Enfin, son surnom de “bois à poudre” lui venait de l’utilisation de son charbon pour fabriquer de la poudre à canon.

Le Prunellier ou Épine noire

2ème plantation d’octobre à décembre. Fin de sa récolte. Il soigne l’acné, la diarrhée et les maux de gorge. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2).

Le Genévrier 

2ème plantation de septembre à décembre. Ses fruits noirs sont à maturité au bout de 3 ans, on ne les trouveras plus à la fin du mois. Il soigne l’arthrite et les rhumatismes. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2).

Le Bouleau

2ème floraison de novembre à décembre. Il soigne les cystite. Excellent draineur avec l’Eau de Bouleau. Efficace contre la goutte. (Voir mon livre de cuisine Tome 2 + Soins).

L’Orange

Apparition des premières oranges dont la Navel qui est la plus précoce. Sa cueillette cesse en décembre. A utiliser avec modération si l’on souffre d’arthrite. Elle doit être supprimée de l’alimentation lorsqu’il y a des diarrhées ou que l’on souffre du foie et de la vésicule biliaire. A consommer le matin c’est mieux. Un proverbe arabe dit “L’orange est d’or le matin, d’argent à midi et de plomb le soir”. Elle soigne le cholestérol. La digestion et les flatulences. Les défenses immunitaires, elle est excellente pour les booster. Très bonne aussi contre le rhume. (Voir mon livre de cuisine Tome 2).

La Barbarée Vulgaris ou Herbe de la Sainte Barbe

2ème récolte qui se terminera en décembre. C’est une plante médicinale très utilisée pour traiter toutes sortes de blessures, plaies et ulcères. Ses feuilles forment un excellent emplâtre. Elle a des propriétés appétitives et digestives ce qui en fait un allié de choix pour lutter contre la digestion difficile. Grâce à ses capacités diurétiques et dépuratives, elle soigne très bien la goutte. Fort appréciée en salade pendant l’hiver, ses jeunes feuilles ont un goût de cresson.

Le Salsifis des Près

Sa racine se récolte à la fin de sa 1ère année jusqu’en mars, avant le développement de sa tige et de ses fleurs, sinon elle devient ligneuse. Il soigne l’arthrite, l’arthrose et les rhumatismes. Excellent contre les verrues. Ne jamais consommer ses graines, elles sont toxiques. Sa racine pivot est un ersatz de café et ses fleurs se consomment comme des asperges.

La Pensée sauvage ou Tricolore

Il y a une deuxième floraison qui cessera en décembre. Ne pas l’utiliser si vous êtes enceinte, allaitante et si vous avez moins de 12 ans. Elle soigne L’acné. Les maux de gorge et la toux. L’urticaire (en compagnie de la Violette et de l’Ortie en infusion mélangée). Sers de décors dans des plants ou des salades.

L’Argousier

2ème plantation d’octobre à décembre, il en est de même pour sa cueillaison. Il soigne les crampes stomacales et les démangeaisons suite à la varicelle. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2 + Soins).

Le Frêne

Fin de sa cueillaison. Il soigne les douleurs articulaires et la goutte. Excellent fébrifuge. Pour la cuisine, je ne connais que la Frenette.

L’Olivier

Récolte jusqu’en décembre. Il soigne la cellulite. Les cheveux (réhydratation). Les croûtes de lait. Les lèvres gercées. Les ongles incarnées. les torticolis. Les vergetures. (Voir mon livre de Soins)

Le Chou vert

Il se cueille de fin octobre à mars. Il soigne les articulations douloureuses (anti-inflammatoire). Excellent pour le système digestif : Gastralgie et ulcère d’estomac. (Voir mon livre de Cuisine Tome 2).

Le Poireau

Sa 2ème récolte stoppe. Il est très riche en vitamines et en fibres. Il contient des huiles essentielles et a des vertus digestives, diurétiques, expectorantes, laxatives et toniques. Il soigne les aoûtats et la cystite. Excellent en cataplasme pour celle ci et la rétention d’eau. (Voir mon livre de Soins).

La Chicorée sauvage ou Barbe de Capucin

On récolte sa racine pour la deuxième fois jusqu’en décembre. Elle soigne la digestion et les ballonnements. La jaunisse. L’anorexie. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2 + Soins).

La Pâquerette

Sa floraison stoppe en décembre. Elle soigne les aphtes et la toux. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2).

Le Pissenlit

Sa floraison se termine parfois en décembre. Ne pas l’utiliser si l’on souffre d’insuffisance rénale ou cardiaque. Il soigne les rhumatismes. L’acné. La jaunisse. Le manque d’appétit. Les calculs (vessie). Il est excellent pour le foie. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2 + Soins).

L’Ajonc d’Europe ou Épineux

Floraison de janvier à décembre. Excellente plante mellifère. Utilisations des fleurs comme colorant (autrefois on les utilisait pour colorer les Œufs de Pâques). Il a des propriétés sédatives, vasoconstrictrices et diurétiques ainsi que laxative. Ses boutons floraux sont à macérer dans du vinaigre, excellent et cela remplace les câpres.

 

LES ANNUELS

La Bourse-à-Pasteur

Sa floraison cesse et pas de récolte en ce mois. Elle soigne les règles abondantes. (Voir mon livre de cuisine Tome 2 + Soins).

Le Citron

Il soigne les abcès. L’angine, l’enrouement et la grippe. L’arthrite. Les calculs rénaux. Les flatulences. La gueule de bois. Les morsures d’insectes. Le saignement de nez. Le muguet et les verrues chez les enfants de 0 à 6 ans. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2 + Soins).

Le Laurier Sauce

C’est seulement sa récolte qui l’est. Il soigne les douleurs arthritiques et les troubles de l’appareil digestif. Son huile est utilisée en friction pour soulager les douleurs des muscles et des articulations. Ne jamais utiliser l’huile essentielle par voie interne. Ne pas l’appliquer pure sur la peau en raison des risques d’allergie.

La Moutarde sauvage

Récolte et floraison. Elle soigne le mal de dos. Les rhumatismes. Le rhume. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2).

Le Persil

Sa collecte l’est. Il soigne les calculs rénaux. l’haleine. Les morsures d’insectes. Excellent contre la rétention d’eau et le traitement de fond contre les ponts noirs. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2 + Soins).

Le Romarin

Récolte tout le temps. Il soigne les acouphènes. La boulimie. L’arthrose. La circulation. La fatigue nerveuse et le stress. Les courbatures. La forte fièvre. L’hypotension. La jaunisse. L’urticaire. (Voir mon livre de Cuisine Tome 1 et 2 + Soins).

 

LES PLANTATIONS A FAIRE:

 

De Janvier à Décembre

L’Aneth : Décembre.

En Septembre:

L’Avoine : Décembre.

Le Pêcher : Décembre.

En Octobre:

La Fève : Décembre.

La Vigne (Raisin) : Fin de sa taille en Décembre.