Mon humeur en Juin

Comment différencier ces deux arbustes, appartenant à la même famille les Fabacées, avec une même floraison jaune ? Un peu de cuisine et surtout une belle différence.

Tout simplement, encore une fois, la nature nous aide, en fait la principale distinction réside dans le caractère épineux de l’Ajonc.

L’Ajonc

Sa fleurissement est annuel.

En 2016, il est devenu l’emblème de la Bretagne. Il existe une légende bretonne du « Voleur d’Ajonc (AL LAER LANN », puni en étant envoyé sur la Lune. La légende et bien d’autres sur cet arbuste.

Très inflammable, il était autrefois utilisé comme bois de chauffage. On en use comme litière et fourrage (ses jeunes pousses) pour le bétail et comme haie défensive.

Pas de propriétés médicinales sauf l’utilisation des fleurs avant leurs épanouissements dans les maladies du foie en Espagne.

Le Genêt à Balais

Son efflorescence est d’avril à juin.

La légende raconte qu’en 1228, Geoffroy V, dit « Le Bel », comte d’Anjou et du Maine, chevauchait dans une lande près de la ville du Mans, lorsqu’il aperçut une licorne à tête de femme vêtue d’un manteau d’or au milieu d’un champ de genêts. Bouleversé par cette apparition, il choisit de faire de cette plante son emblème et d’en planter sur ses terres, d’où l’origine du surnom « Plantagenêt », qui est à l’origine d’une dynastie princière particulièrement importante au Moyen-Age, les Plantagenêts dont les membres furent comtes d’Anjou et du Maine, puis par mariage roi d’Angleterre, ducs de Normandie et finalement ducs d’Aquitaine. »

Son nom, viendrait aussi, de l’emploi qu’on en faisait (Scopa en latin signifie Balai).

Ses propriétés médicinales n’apparaissent qu’au Moyen-Age. Il agit sur le cœur en régulant le rythme cardiaque. Il a une propriété diurétique, ce qui en fait un remède efficace contre les rhumatismes et la goutte. Il est également, utilisé contre les morsures des serpents venimeux. Par son action contractante des muscles de l’utérus, il empêche les saignements après les accouchements.

Ne pas l’utiliser si l’on est enceinte ou allaitante. Ne pas donner aux enfants. Ne jamais en prendre en cas d’hypertension.Cette plante peut être soumise à des restrictions légales dans certains pays.

En cuisine, on s’en sert comme Câpres ou comme condiment.