Mon humeur en Novembre

J’avais envie de vous parler de la Famille des Lamiacées (Lamier Blanc, Lamier Pourpre, Lycope d’Europe et Épiaire des Bois) et de celle des Urticacées (Ortie) qui se ressemblent étrangement.

LES LAMACIEES
Le Lamier blanc ou Ortie blanche

Soigne les règles abondantes. Est le meilleur des lamiers en bouche, mais je préfère le Lamier pourpre.

L’Épiaire des Bois

Son nom vient du port de ses fleurs en grec « Stachus«  signifie « épi ». On en extrait une teinture jaune. Elle soigne les fortes fièvres et la toux grasse. On la cuisine en salade, en poêlée et dans un velouté sans champignon (suite à son fort goût de cèpe).

Le Lamier pourpre

Il soigne les plaies. (Voir mon livre de cuisine Tome 2).

Le Lycope d’Europe

Vient du grec « Lycos » qui veut dire « loup », à l’époque médiévale on considérait que sa feuille avait la forme d’une empreinte de loup. Elle donne une teinture noire utilisée pour les textiles comme la laine, le lin et le coton. Elle est utilisée pour diminuer le diamètre des vaisseaux sanguins et des orifices naturels du corps. Elle est excellente pour faire baisser la fièvre. Je n’ai pas trouvée de recettes pour la déguster comme ses cousins les lamiers.

LES URTICACÉES 
L’Ortie

Elle soigne l’anémie. Est excellente pour l’allaitement et se prend les 3 derniers mois avant d’accoucher (apport de vitamines K). Chez les enfants de 0 à 6 ans , elle soigne le pipi au lit, les problèmes de peaux et le manque d’appétit. Elle lutte efficacement contre l’asthme, la rhinite, les rhumatismes et la sciatique. Les calculs (vessie), la cellulite, la cystite, le psoriasis, l’urticaire et les cheveux (perte et pellicule). (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2 + Soins).

Son nom viendrait du latin « Urtica » qui lui même viendrait « d’Urtica » qui signifie Brûler (poils urticants).

On l’utilise comme textile pour faire des vêtements, des toiles et des cordes.

Elle était consacré à Thor le Dieu du Tonnerre dans la mythologie scandinave.