Mon humeur en Octobre

Je voulais vous parler de la différence qui il y a entre le Marronnier d’Inde et le Châtaignier, et surtout entre le marron et la châtaigne, une petite explication est la bienvenue. Au sens botanique le marron n’est pas comestible et pourtant il accompagne souvent notre dinde à Noël. Ce que l’on appelle marron dans notre langue est en fait une châtaigne cultivée qui ne possède qu’un seul fruit. Chez les botanistes, la châtaigne est le fruit du châtaignier qui est un arbre de la même famille que le chêne et le hêtre. Le Marronnier d’Inde quant à lui est une graine de marronnier et il est toxique. Dans le langage courant, ce terme désigne une variété de châtaigne cultivée par les castaneiculteurs possédant une bogue et ne contenant qu’un seul fruit (encore une modification apportée à un fruit sauvage – la châtaigne – par l’homme).

Le Châtaignier

soigne la coqueluche et la bronchite. Les rhumatismes. (Voir mon livre de cuisine Tome 1 et 2 + Soins).

Le Marronnier d’Inde

soigne très bien les troubles veineux. Il est un remède efficace contre les affections pulmonaires et en Turquie on l’utilise pour traiter les douleurs de poitrine chez les chevaux.